Focus sur le métier de « Directeur(trice) des ressources humaines »

1/ Quel profil ?

Le directeur des ressources humaines – DRH – est responsable de la politique de recrutement, de la gestion des relations humaines et de management social de l’entreprise. Il est rattaché directement à la direction générale. Ce rôle stratégique est rarement confié à des intervenants externes. Il arrive toutefois que des consultants en portage salarial assument ce rôle, soit dans le cadre de missions de management de transition, soit dans le cadre d’intervention de DRH à temps partagé, le consultant proposant ses services à plusieurs entreprises de petite ou moyenne taille.

Diplômes requis

  • Écoles de commerce idéalement avec option ou spécialisation ressources humaines
  • IEP avec une spécialisation en ressources humaines
  • Formation de niveau Bac +5 (master) en gestion des ressources humaines, en management des ressources humaines et responsabilité sociale de l’entreprise
  • Formation de niveau Bac +5 (master) en droit des affaires et plus spécifiquement en droit du travail
  • Formation de niveau Bac +5 (master) en sociologie, psychologie ou sciences sociales
  • MBA Management des ressources humaines

Durée d’expérience

Ce poste est destiné aux cadres expérimentés possédant au moins sept ans d’expérience.

2/ Quelles compétences ?

Les compétences humaines : Le sens de l’écoute, Être force de proposition, Être force de conviction, Une bonne communication orale comme écrite, Le sens de la discrétion et de la confidentialité, La notion de travail en équipe, La polyvalence car il sera amené à travailler sur tout type de service RH, Les compétences professionnelles.

Ses compétences professionnelles particulières : Maitrise du droit du travail et du droit social, Bonne culture économique et financière, Maitrise de l’ensemble des services et fonctions RH, La capacité à manager des équipes, La gestion des outils informatiques et logiciels RH, Les techniques de négociation, Capacité à rédiger des comptes rendus et de tenir à jour des tableaux de bord.

3/ Missions et activités principales ?

Activités principales

Le métier de directeur des ressources humaines consiste à assister, en qualité de référent, la direction générale d’une entreprise dans tous les domaines relatifs à la gestion du personnel : recrutement, formation, hygiène et sécurité des conditions de travail, négociations avec les représentants syndicaux, mise en place de l’intéressement, de l’aménagement du temps de travail, communication interne, etc.

Comment travaille-t-il ?

Le directeur des ressources humaines est principalement chargé d’identifier les besoins humains de l’entreprise et de définir les politiques adaptées. Son temps se partage entre des réunions de stratégie globale avec la direction générale, des rencontres avec le responsable du recrutement, le responsable de la formation, les représentants du comité d’entreprise, etc. Il définit ainsi un projet d’entreprise, des orientations à suivre pour le recrutement ou la sécurité sur le lieu de travail, par exemple. C’est également le directeur des ressources humaines qui est chargé de développer un plan d’action globale pour la formation des employés.

Où exerce-t-il ?

La majorité des directeurs des ressources humaines exercent dans les PME (petites et moyennes entreprises) et les grandes entreprises, ainsi que dans les administrations. Ils peuvent également intervenir comme experts auprès de cabinets de conseils en ressources humaines.

4/ TJM

800 à 1300 € HT par jour

5/ Facteurs d’évolution

Évolution professionnelle

Après plusieurs années d’expérience, le/la DRH peut évoluer vers d’autres postes de direction (secrétaire général, directeur administratif, directeur des relations industrielles…).

Il peut créer un cabinet de conseil comme consultant associé en ressources humaines (recrutement, outplacement, formation, stratégie…).

Et pour ceux qui visent à continuer à intervenir en entreprise, le rôle de consultant en portage salarial peut également être une option intéressante, permettant de manière souple et sans contraintes administratives d’enchainer des missions chez nombre de clients avant parfois de reprendre une position interne chez l’un d’entre eux.

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le portage salarial ?