INFO ou INTOX : Le portage salarial impacte la liberté des indépendants

Portage salarial liberté des indep nexagora

INTOX !!!!

On le constate, de plus en plus de consultants font le choix de l’indépendance. Un constat qui se vérifie pour toutes les tranches d’âge, ce qui est un phénomène relativement récent.

Pourquoi font-ils ce choix de l’indépendance ?

Essentiellement pour trouver une autonomie qu’ils n’avaient pas jusque-là en tant que salariés de cabinets ou ESN mais aussi d’entreprises industrielles ou de services classiques. Au moment de devenir indépendants, qu’ils soient développeurs informatiques, experts en cybersécurité, managers de transition, chefs de projets, consultants en marketing ou en stratégie, cette autonomie se traduit en particulier dans le choix des missions qu’ils souhaitent réaliser. Un choix qui n’est pas toujours possible en tant que salarié d’un cabinet de conseil, quand il arrive que l’on subisse une pression hiérarchique pour accepter telle ou telle mission.

Soyons clairs, lorsqu’ils sont en recherche la mission idéale ne se présente pas toujours à eux, ou pas toujours rapidement. Il leur faudra parfois faire des concessions, sur l’objet, la localisation, le tarif de la mission. Au moins, ils restent maîtres de leurs choix pour exercer leur profession et ne subissent pas d’autre pression que la leur.

Pour sécuriser leur parcours en tant qu’indépendant, certains choisissent le statut du portage salarial plutôt que de créer et gérer leur propre entreprise (EI, SASU, EURL…). Cette sécurisation tient essentiellement au fait qu’en tant que salariés portés, ils cotisent à l’assurance chômage et pourront en bénéficier en cas d’inter-contrat. Ce qui n’est pas le cas en tant qu’entrepreneur.

Pour autant, est-ce que le choix de ce statut impacte la liberté des indépendants ?

Sur le plan de l’autonomie et du choix des missions, cela ne change rien. Le consultant en portage salarial assume sa prospection, qu’il agisse seul ou à l’aide de son réseau de partenaires. Il en va de même sur la négociation de ses tarifs qui reste de sa responsabilité.

Par ailleurs, tout comme un consultant entrepreneur, le consultant en portage salarial est libre de fixer ou de moduler sa rémunération, dans les limites permises par le chiffre d’affaires qu’il génère.

Enfin, si le salarié porté a un employeur – la société de portage salarial – il n’y a pas de notion de hiérarchie. Certes la société de portage salarial est un employeur, mais c’est avant tout un prestataire de services administratifs… un prestataire au service de ses salariés portés, qui sont libres de les choisir et aussi d’en changer, comme pour tout prestataire de service.

Le portage salarial n’impacte donc pas la liberté des indépendants. Bien au contraire puisque l’essentiel de leur gestion administrative étant pris en charge, il leur dégage du temps et leur procure donc un surcroît de liberté !

Pour en savoir plus sur Nexagora !