Focus sur le métier d’actuaire

fiche métier actuaire portage salarial nexagora

Qui sont les actuaires ? 

Dans la multitude de métiers de l’assurance, l’actuaire a un rôle déterminant. Il intervient en amont de la conception des contrats en vue de mettre au point la tarification des risques. Si l’on devait faire une comparaison avec la banque, on pourrait dire que l’actuaire est à l’assurance ce que le trader ou le structureur sont à la banque d’investissement.

Ce haut technicien de l’assurance, curieux des innovations statistiques et des dernières tendances de modélisation économiques, maîtrise parfaitement les outils de développement informatiques et autres logiciels spécialisés. Qui mieux que lui peut faire parler les chiffres ? Les data scientists me direz-vous ? Souvent les actuaires le sont aussi.

Que ce soit en assurance de personnes ou en assurance dommage, l’actuaire participe à la conception technique des produits d’assurances. Il met au point les règles et barèmes de tarification applicables à chaque catégorie de risques. Par ailleurs, il définit les conditions de rentabilité économique et financière des contrats. Au-delà de ça, il conseille et accompagne techniquement les acteurs chargés de la souscription et de la commercialisation des produits.

Quelle formation suivent-ils ?

Après un bac général à orientation scientifique, les formations sont à dominante mathématique, statistique et économique. Le niveau bac + 5 est le minimum requis pour être actuaire (niveau bac + 2 pour un technicien en actuariat). Son parcours académique finalisé lui permettra à l’issue de la présentation de ses travaux de recherche de devenir membre de l’institut des actuaires.

Qui les emploie ?

Bien entendu, on trouve nombre d’actuaires au sein des compagnies d’assurance, de réassurance, les mutuelles et instituts de retraite et prévoyance, mais aussi au sein de cabinets de conseils spécialisés, et notamment chez les grands acteurs du conseil tels que Mazars, EY, KPMG, Deloitte, PWC…

Le métier d’actuaire s’exerce aussi en tant que consultant indépendant ou consultant en portage salarial pour intervenir par exemple sur les missions suivantes :

  • Audit interne de processus de provisionnement technique.
  • Evaluation des gains sur prime de risque apportés par des services de monitoring et de recommandations (satellites, drones, capteurs).
  • Mise à jour d’outil d’aide à l’évaluation des postes de préjudice pour des dossiers corporels graves d’un portefeuille de contrats Garantie des Accidents de la Vie.
  • Revue de modèle interne.
  • Animation de cellule de recherche en modélisation mathématique sur des générateurs de scénarios économiques.
  • Implémentation d’IFRS 17 pour un portefeuille Prévoyance.
  • Calibrage de chocs Solvabilité II pour des modèles internes.
  • Mise en place des aspects quantitatifs de la réforme Solvabilité 2.

La liste est bien évidemment très loin d’être exhaustive.

Selon les missions, l’actuaire indépendant peut exercer à temps plein ou intervenir à temps partagé auprès de plusieurs clients et de manière plus ou moins régulière.

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu et à découvrir d’autres fiches métier sur notre blog. Vous pouvez aussi nous suggérer d’autres fiches métiers via notre formulaire ou le chat du site.

Pour en savoir plus sur NEXAGORA !