Focus sur le métier de « Business analyst »

portage salarial finance business analyst nexagora

Aujourd’hui nous avons choisi de faire un point sur le métier de « Business Analyst » dans le secteur financier.

Le business analyst intervient dans tous les métiers du secteur financier, ou plus exactement dans tous les projets. On retrouve parfois ce métier sous le nom de maîtrise d’ouvrage (MOA) ou d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA). Selon l’organisation de chaque société, le business analyst sera fonctionnel s’il est plus proche du métier ou technique s’il intervient en soutien des équipes informatiques.

Son rôle est multiple :

  • Recueillir des besoins utilisateurs sous forme de cahier des charges
  • Analyser les besoins détaillés et leurs impacts sous formes de spécifications détaillées.
  • Imaginer les cas de tests et les dérouler lors des campagnes de recette utilisateur
  • Accompagner les mises en production et parfois les utilisateurs confrontés aux changements de systèmes ou process
  • Parfois aussi, traiter les demandes urgentes d’analyse des problèmes de production pour aider à leur résolution, ou conduire une étude de cas pour le management ayant besoin de données pour une prise de décision…

Il est en relation avec les équipes métiers, les équipes informatiques, les équipes de gestion de projet, le management et d’autres services internes transverses.

On peut devenir business analyst après avoir exercé des rôles opérationnels dans une ligne métier donnée. Certains ont commencé par des rôles plus techniques de développeur, et ayant acquis des compétences fonctionnelles évoluent vers la MOA. D’autres encore ont eu une expérience de consultant. Ce rôle peut être tenu par des ressources internes comme externes et à ce titre de très nombreux consultants indépendants et consultants en portage salarial l’exercent.

Un esprit… d’analyse est requis pour remplir ce rôle, ainsi qu’un sens logique, de la rigueur, des capacités de synthèse et de rédaction. Le business analyst n’est pas qu’un spécialiste se cantonnant à une fonction. Dans des organisations en silo, de plus en plus cloisonnées, il se doit d’avoir des qualités relationnelles lui permettant de faire l’interface entre ses différents partenaires. Ces qualités peuvent faire la différence et faire avancer ou débloquer des situations. Ce sont aussi des qualités indispensables à un business analyst s’il veut évoluer vers le rôle de Project Manager, ou de manager au sein d’une équipe de MOA.

Pour en savoir plus !