Focus sur le métier de « Gestionnaire Onboarding »

métier gestionnaire onboarding nexagora portage salarial

Faisons le point aujourd’hui sur le métier de « Gestionnaire Onboarding ».

Dans le secteur bancaire, on entend par onboarding la phase d’entrée en relation avec un client (un particulier, une PME, une multinationale, un autre établissement financier…) préalable à la mise en place d’un flux d’affaires récurrent (ouverture et fonctionnement des comptes, utilisation de moyens de paiement, octroi de crédit…).

Le gestionnaire onboarding est en charge de dérouler ce process, de le suivre et de le mener à bien dans le respect du calendrier souhaité par le client et bien entendu dans le respect de la règlementation et des règles internes à l’établissement.

De façon non exhaustive, le process d’entrée en relation comprend des étapes commerciales (identifier la nature des besoins du client, aura-t-il besoin de comptes en devises, de trésorerie centralisée, de faire des opérations de couverture de change…), des étapes administratives et règlementaires (ex : s’assurer de la mise en place d’un KYC, MIFID, FATCA, CRS…). Il est donc en relation avec le chargé d’affaires ou (Relationship Manager) et le client et joue un rôle de coordination avec les différents départements qui auront la charge de paramétrer l’accès ou la déclaration du client ou des produits auxquels il aura accès dans les différents systèmes d’information de la banque (systèmes Front Office, Middle Office, Back Office, Risques, Conformité… et les référentiels transverses).

Ce métier est une fonction support, avec une dimension commerciale dont l’ampleur peut varier d’un établissement à l’autre. Le Gestionnaire Onboarding peut être en relation directe avec le client et parfois le suivre au-delà de l’entrée en relation, dans le cadre du suivi de portefeuille clients de la banque. Ainsi à chaque nouveau besoin du client, il faudra compléter le process d’onboarding. Dans tous les cas, c’est un point de contact privilégié pour les clients, interface entre eux et les chargés d’affaires.

Ce métier complet nécessite donc un bon sens relationnel, des compétences règlementaires et juridiques et le sens des responsabilités.

Dynamique et polyvalent, le Gestionnaire Onboarding peut évoluer notamment vers un poste de management, vers un poste juridique, ou vers un poste de chargé de clientèle, ce qui lui donnera alors l’occasion de travailler avec ses anciens collègues de l’onboarding ! Il peut aussi évoluer vers des rôles de business analyst ou de chef de projet, en lien avec ce domaine.

Quelques exemples de missions s’adressant aux consultants indépendants experts de ce métier :

Pour en savoir plus !